Aspects légaux du nettoyage bureau

Le secteur du nettoyage industriel est soumis à une réglementation stricte en matière d’hygiène et de propreté. Quels sont donc les aspects légaux du nettoyage ?
La réglementation s’applique aussi bien aux produits utilisés, qu’aux techniques employées. Elle a pour but de garantir la sécurité aux professionnels du nettoyage de bureau et aux personnes les entourant. Elle tient compte aussi du respect de l’environnement.

Quelles sont les règles pour les personnes du service de nettoyage ?Aspects légaux du nettoyage

Chaque personne travaillant dans le secteur du nettoyage professionnel reçoit une formation qualifiante. Des formations internes permettent d’évoluer et des stages sont effectués pour la mise à jour des connaissances sur les nouveaux produits ou machines.
L’apprentissage du métier de nettoyage de bureau va sensibiliser le professionnel sur plusieurs points importants pour qu’il effectue son travail dans de bonnes conditions :

  • connaissance de la convention collective des entreprises de nettoyage,
  • évaluation des risques (liés aux produits et aux machines),
  • respect des normes du travail, de l’environnement et des droits humains,
  • respect absolu des consignes de sécurité,
  • port d’une tenue adaptée au secteur sur lequel il est affecté et en fonction des produits utilisés, (blouse, gants, lunettes…).

Le professionnel, doit apprendre à s’organiser sur le site qu’il nettoie. Dans certains secteurs, notamment médical, ou la contamination est très importante, une règle fondamentale est de commencer à nettoyer le lieu le plus propre et de terminer par celui le plus sale.
Il est important aussi que le service de nettoyage oeuvre avec un matériel en parfait état de fonctionnement pour éviter les risques d’accidents mais aussi les pannes qui risquent de nuire à la qualité du résultat.
En 2002, il a été publié par la Commission européenne, un livre blanc traitant de la santé, et de la sécurité au travail ainsi que de la responsabilité sociale des entreprises.

Législation des produits nettoyage bureau

Les produits utilisés par les professionnels du nettoyage sont soumis à des règles strictes.
Les fabricants sont tenus de mentionner tous les composants, les mentions de danger et d’apposer un pictogramme sur les contenants.
Ces pictogrammes déterminés par la réglementation en vigueur, (étiquetage des produits chimiques), doivent occuper au moins un quinzième de la surface de l’étiquette.
Le personnel du nettoyage bureau doit tenir compte de toutes ces informations pour la fréquence d’utilisation des produits et leurs lieux d’actions.
Certains produits ont un impact réduit sur l’environnement. La sécurité et la santé publique sont prises en compte. Un label est attribué aux produits concernés par un organisme certificateur. L’attitude éco responsable par un nettoyage écologique devient le mot clé du nettoyage bureau.
Le label écologique prend en considération :

  • la fabrication du produit,
  • sa qualité,
  • son impact sur l’environnement,
  • son utilisation,
  • son élimination après usage.